Nelson, rescapé AnimaLost !

Ce matin, nous partons à l’école à 8h, ma fille et moi, dans la AnimaLostmobile, comme tous les matins….

Et ce matin, alors que la circulation est dense, que les gens sont pressés, j’aperçois au loin, au beau milieu d’un rond-point, l’ami Nelson, un chien totalement affolé !

Nelson est un berger australien, il a tout juste un an, il est sur-excité . Néanmoins il apprécie beaucoup que j’ai fait un détour pour venir à son secours et accepte bien volontiers mon invitation à monter dans la voiture. Prenant le chemin le plus court, il me passe par-dessus, s’essuie cordialement les pattes sur mon manteau et finit son « décrottage-séchage »  (et oui, pas de bol, il pleut…) en se frottant avec enthousiasme sur tous les sièges de ma voiture, un par un.

A l’arrière, j’entends : « en tout cas, Maman, ça se voit qu’il aime bien les enfants, il me serre ! ». Mon dieu, ma fille ! C’est vrai que nous étions sensées aller à l’école !

Allez hop, on emmène le naufragé avec nous. Il voit qu’on s’éloigne de chez lui, et pleure beaucoup. Il s’agite, s’assied sur moi, c’est la panique, mais nous arrivons à bon port.

De retour vers la maison, je m’arrête chez un vétérinaire peu scrupuleux qui connait les maîtres de Nelson mais refuse de me donner leur numéro de télephone et me suggère de l’emmener à la mairie ! Mairie = fourrière, cette solution me semble un peu sévère pour lui et pour eux alors qu’il est « sous contrôle » et qu’il suffirait d’attendre que sa maîtresse vienne le récupérer . La secrétaire de la clinique m’explique qu’ils ne peuvent pas le garder en attendant, elle appelle sur le numéro correspondant à la puce et puis raccroche… ça ne répond pas…   Je me permets : « Mais, pardon… vous n’avez pas laissé de message, au moins, pour dire que nous avons le chien ? ». Réponse :  » Non, mais nous rappellerons ! ». Magnifique, et en attendant on fait quoi ?

Devant tant d’incompétence et de mauvaise volonté, je pars, mon Nelson « sous le bras », en espérant quand même que mes cordonnées vont être données à sa famille.

J’ai bien fait de les rappeler en arrivant chez moi, ils n’y avaient pas pensé, m’informent qu’entre temps ils ont eu les maîtres au téléphone : ils vont m’appeler pour venir au plus vite récupéré leur fugueur.

En attendant, après avoir saccagé ma voiture, Nelson a « retourné » la maison, renversé la gamelle d’eau et pataugé dedans… bref, un chien plein de vie pour ceux qui les aime autant que moi, un vrai casse-bonbons pour les autres ! Il est bien tombé…

Au bout d’une heure, sa maîtresse vient le chercher. Elle est charmante, très ennuyée et ne sait plus quoi faire pour canaliser son jeune chien. « Il prend même des médicaments pour son hyper-activité », me dit-elle !

Je lui conseille d’équiper Nelson d’un collier électrique anti-fugue. Elle a peur que ça lui fasse du mal. Je lui explique que ça fait toujours moins mal qu’une voiture sur le dos, et qu’il faut apprendre à se servir de ce collier avec l’aide d’un éducateur canin uniquement.

Je lui rends Nelson, non sans joie, et la « serine » un peu, parce que c’est mon job. Je lui montre notre application AnimaLost qu’elle ne connaissait pas, tout en espérant qu’elle n’en aura pas trop besoin… mais avec son bolide de Nelson, ça risque de lui être très utile!

Morale de l’histoire:

  • Installez AnimaLost sur votre mobile, et créez en prévention la fiche descriptive de votre animal avec vos cordonnées, afin de recevoir en temps réel les notifications d’une personne qui signalerait l’avoir vu s’il s’échappe. Vous gagnerez ainsi beaucoup de temps et mettrez toutes les chances de votre côté pour éviter une fin douloureuse.
  • Avant de partir travailler le matin, assurez-vous que votre chien passe la journée en sécurité, à sa place, qui est avec vous, à la maison ou le jardin. Nelson n’était pas le seul en danger. Sur la route, les automobilistes ne savaient plus quoi faire pour l’éviter et il a failli causer un accident à plusieurs reprises.
  • Pour éviter la catastrophe, vous pouvez acheter les colliers anti-fugue Innotek chez CanalDog, en Rhône-Alpes ou directement sur leur site, et pour le dressage, rien de mieux que Frédéric Thivat ou si vous êtes loin de Lyon, Canibest, l’Ecole des chiens.

Allez, salut Nelson, et au plaisir de ne pas te revoir trainer sur la route !

Marine pour AnimaLost.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s